Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Publié par véronique

Géranium : lat. géranium, du grec geranos, grue à cause du fruit.

Plante sauvage très commune, dont le fruit rappelle un bec de grue.

Les plantes dénommées géraniums par les jardiniers sont en général des Pélargonium qui n’ont de commun avec les géraniums des botanistes que leur appartenance à la famille des Géraniacées.

Le genre Géranium du grec geranos, grue, réunit en Europe une trentaine d’espèces dont les fleurs se ressemblent beaucoup et possèdent, en leur centre, un fruit composé de 5 carpelles ressemblant à un bec de grue.

Parmi elles,  il y a le géranium Robert, altération de Rupertianum, évoquant le nom de saint Rupert, évêque de Salsbourg, au VIIè siècle, et qui aurait découvert les propriétés hémostatiques de cette herbe rouge ; pour d’autres l’origine du nom vient du latin ruber, rouge.

Au XIIè siècle elle faisait déjà partie des remèdes végétaux recommandés par l’érudite Hildegarde, abbesse du monastère bénédictin de Rupertsberg, situé près du Rhin

 


 Huile essentielle chémotypée :

Géranium d’Egypte : pelargonium x asperum

Molécules aromatiques : citronnellol, géraniol

Partie distillée : la feuille 

Parmi les 500 espèces de géranium, seules quelques-unes d’entre elles sont utilisées en aromathérapie. Il est cultivé à Madagascar, à la Réunion, en Guinée et en Algérie.

Les parfums doux et suaves ou plus forts de certaines espèces justifient sont utilisation fréquente en parfumerie et cosmétologie.
Très efficace pour l'action anti-mycose, rhumatismes, epistaxis, couperose...etc.

Commenter cet article

Gi 17/05/2008 23:17

Voilà un blog qui me plaît bien, car j'adore ces précisions sur les fleurs....
Vos aquarelles sont très belles