Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Publié par véronique

Le bleu de cobalt est un pigment minéral bleu violacé, historiquement obtenu à partir de minerais de cobalt. Il correspond dans le Color Index de référence au pigment bleu 28 (Pigment Blue ou PB 28) et accessoirement au pigment bleu 72 (PB 72). Le bleu cobalt désigne ainsi une couleur caractéristique.

Bien avant les travaux du chimiste Louis Jacques Thénard, le monde des mineurs et des paysans connaissait le bleu cobalt comme un colorant marqueur persistant de surface. Les artisans du bois, charpentiers, charrons... l'utilisaient aussi incorporé sous forme de craie ou de crayon bleu cobalt. Dans ce dernier cas, le bleu cobalt se confond souvent avec le smalt.

Cobalt emprunté au XVIe siècle dans l'expression bleu cobalt vient de l'allemand Kobolt ou Kobold.

Les Kobolds sont des mauvais génies des mines. Ils sont devenus les nains facétieux du folklore germanique, accusés de dénaturer ou voler les minerais précieux ou utiles, par exemple l'or ou l'argent, le cuivre ou le plomb, le fer et l'étain. Ils lui substituent par farce un mystérieux minerai toxique nommé "de kobold" qui ne peut être fondu et ne peut donner, croyait-on autrefois, de métal. Des fusions du minerai par fusion provoquée en certains points chauds laissaient des traces bleues découvertes au XVe siècle dans les mines de Saxe et de Bohême.

Le bleu de cobalt se substitue au smalt utilisé depuis l'Antiquité sur la porcelaine (Chine) et le verre (Égypte, Perse, Grèce, Rome) et, en tant que pigment (bleu de Smalt), depuis le Moyen Age.

Le bleu vu sur de nombreux objets en verre ou en grès est du bleu de smalt. Les plus célèbres sont sans doute les vitraux de Chartres qui ont fait la renommée de la ville et de sa cathédrale, le « bleu de Chartres ». Ce « bleu roman » très lumineux, mis au point dans les années 1140 sur le chantier de la basilique Saint-Denis, est utilisé par la suite dans la cathédrale de Chartres et du Mans. Il contraste avec le bleu plus foncé des vitraux des siècles suivants qui utilisent l'oxyde de cuivre ou de manganèse, le smalt. Ayant un fondant sodique coloré au cobalt, il s'est révélé plus résistant que les rouges ou les verts de la même époque

Cosmos-V-MORET-001.JPG

 

Vincent van Gogh a écrit à son frère Theo : « Le bleu de cobalt est une couleur divine et il n'y a rien de plus beau pour installer une atmosphère ».


Le bleu de cobalt PB28 est un aluminate de cobalt. 

Il fut isolé chimiquement en 1777 par Gahn et Wenzel mais synthétisé seulement en 1802 par Louis Jacques Thénard d'où le nom de bleu de Thénard et commercialisé à partir de 1804.

D'autres versions du bleu de cobalt sont :

  • PB35 : bleu céruléum
  • PB72 et PB74 : bleu de cobalt foncé
  • PB36 : turquoise de cobalt
  • D'autres noms courants du bleu de cobalt sont : Bleu de Thénard, outremer de Gahn, outremer de cobalt, bleu de Dresde, cobalt de Dresde, bleu de Saxe, bleu impérial, bleu royal, bleu rex, bleu roy, bleu saphir.
  • Dans les nuanciers de couleurs pour artistes, le bleu royal ou bleu rex est souvent un bleu de cobalt (ou une imitation) mélangé à du blanc (PW4, PW6).
  • Le bleu de Sèvres, fabriqué à partir d'un oxyde de cobalt incorporé dans la couverte, est une couleur caractéristique de la Manufacture de Sèvres.
  • Le bleu de cobalt étant, comme tous les pigments de cobalt, un pigment cher, on le trouve parfois imité avec un mélange de bleu phtalo (PB15:0, PB15:1, PB15:3, PB15:4) et de bleu outremer (PB29).

Tout ceci pour vous dire que le bleu de cobalt mélangé à du noir ou du sépia par exemple peut aider à produire l'effet mirroir sur un vase en étain comme c'est le cas ici. Dans la sous couche il faudra plutôt utiliser du bleu outremer, puis adoucir le mélange avec du bleu de cobalt et bien sûr du blanc en faible dose.

A noter que du bleu dit imitation peut faire l'affaire mais ne remplacera jamais la beauté d'une teinte pure et de qualité.

Commenter cet article

Binh An 01/01/2017 23:28

Article très documenté. Merci du partage.
Jolis tableaux, paix et sérénité.
Mais article publié en 2014. Vous lisez toujours les commentaires ?

MORET 02/01/2017 08:29

Merci pour votre commentaire, oui je les lis toujours et je vous remercie de votre visite, tous mes voeux artistiques pour la nouvelle année, véronique

celine 05/03/2014 07:27


merci pour toutes ces infos, c'est fort interessant. j'avoueue je m'en sers peu...je l'utilise quand je veux un bleu froid. magnifique toile, c'est très printanier.bises. celine

véronique 10/03/2014 08:30



Merci de ta visite, finalement c'est une couleur que l'on peut utiliser plus qu'on ne le soupconne avec souvent des rendus très flatteurs.... bises, véronique



michele picard 04/03/2014 19:13


je suis seduite par ce tableau .  les proportions sont harmonieuses et J'ai appris sur cette couleur que j'aime tant .merci et bonne soiree


michele

véronique 05/03/2014 09:15



Bonjour Michèle, merci de ta visite, je suis contente si mon article t'a plu et appris quelque chose. belle journée et à bientôt, véronique



capucyne 04/03/2014 08:31


Merci pour ce cours sur le bleu. c'est vrai que le mélange sur ton vase donne une profondeur ...

véronique 05/03/2014 09:14



En fait il faut doser mais sa seule présence change les choses...



denise 03/03/2014 21:10


bonsoir


Un bien joli bouquet de cosmos sur fond d'un bleu que j'aime beaucoup.


Félicitations


Amicalement

véronique 05/03/2014 09:14



Un grand merci pour tes félicitations, à bientôt, véronique



Pom de l'atelierpapillon 03/03/2014 13:58


Merci pour le partage de tes connaissances, c'est intéressant.


Ton vase est très équilibré dans les tons et les formes, j'aime le vase dodu et le bouquet arrondi. L'ensemble apporte calme et douceur au regard.


Tu l'as très bien réussi, bravo.


 

véronique 05/03/2014 09:13



Merci à toi pour tes commentaires toujours plein de pomésie, c'est vrai que ce bleu de cobalt est puissant il vibre bien. belle journée.



pascalepierre 02/03/2014 19:10


Bonsoir Véronique, bonnes explications, je ne savais pas tous cela , finalement suis néophites dans le monde de la peinture, ce bleu de colbalt donne de très jolies rendues, preuve ton superbe
dessin, je te remercie d'être passée sur mon blog , je t'ai répondu. C'est constructif et j'apprécie...je sais que j'ai besoin de conseils, ce n'est pas facile de passer à autre chose, tu vois
par exemple j'ai toujours la difficulté pour les fonds. Même si dans ce cas , par exemple ce n'est pas utile et puis à l'encre c'est encore plus compliqué. Gros bisou 

véronique 05/03/2014 09:12



Merci à toi aussi de tes visites, tant mieux si mes conseils peuvent t'être utiles. Pour les fonds vu que je ne travaille pas avec des encres c'est difficile de te conseiller. Le mieux c'est
encore de faire encore et encore jusqu'à trouver son chemin. bisous, véronique



flipperine 02/03/2014 17:05


quel joli vase que de nuances dans le bleu et ce bleu cobalt j'en apprends toute la signification et son origine le bleu ma couleur préférée

véronique 05/03/2014 09:11



C'est vrai qu'il est beau ce bleu et qu'il a une longue histoire