Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Publié par véronique

Le Pitaya  mieux connu sous le nom de « fruit du dragon » (dragon fruit ou strawberry pear) est originaire d’Amérique centrale. Ces cactus aux allures de vignes vierges furent importés au VietNam par les colons et rivalisèrent rapidement en prix avec le fameux Durian local. De nos jours ils sont appréciés dans toute l’Asie.

04-01-2010-001.jpg 

Ce fruit mesure une dizaine de cm pour environ 350 gr. Voici le fruit entier puis la coupe transversale.

Il existe trois sortes de fruits provenant d’autant d’espèces distinctes, tous comestibles, à basse teneur en calories et portant une peau épaisse à petites feuilles :

  • Hylocereus undatus, pulpe blanche et peau rose
  • Hylocereus polyrhizus, pulpe rouge et peau rose
  • Selenicereus megalanthus, pulpe blanche et peau jaune

La médecine traditionnelle des Indiens d’Amérique centrale attribue au pitaya d’étonnantes vertus digestives. On le mange cru à la manière d’un kiwi. Les graines ont la taille des graines de sésame et sont disséminées dans la pulpe. Elles sont donc absorbées avec le fruit. On peut en faire du jus ou du vin ; la grosse fleur du pitaya est aussi comestible et on peut en faire du thé. Qui en aura fait l’expérience voudra bien me donner ses impressions !

Le pitaya  nécessite  5 à 10 fois moins d’eau que n’importe quelle autre culture fruitière, ce qui en fait un produit intéressant pour exploiter les zones arides. La couleur attrayante du fruit et ses qualités nutritives en font un excellent produit marketing mais les acheteurs achètent actuellement ce produit plus pour la décoration que pour la dégustation. Encore pratiquement inconnu en France en 1995, le pitaya fait désormais partie intégrante de l’offre en fruits tropicaux des grandes surfaces.

Sa production se développe énormément dans des pays tels que le ViêtNam, Israël (sous serres car cette cactacée ne supporte pas le plein soleil), le Guatemala, l’Australie ou sur l’Ile de la Réunion. La seule difficulté de la production de ce fruit réside dans la fécondation des fleurs qui, originalement, est faite par les papillons ou les chauves souris des forêts tropicales. On le multiplie donc plutôt par bouture.

Le petit nuancier pour les aquarellistes :

04 01 2010 

Commenter cet article

adventure 11/07/2014 12:31

Ce fruit délicieux est aussi très apprécié dans l'océan indien, j'ai eu l'occasion d'en manger souvent lors d'un voyage passé, par contre je ne connais que celui à chaire blanche et peau rose.

Charles Rosmann 31/07/2010 15:05


La palette est juste, l'aquarelle superbe. Je connais bien ce fruit mais, en goût, je préfère tout de même l'anone ou pomme-cannelle qui est un délice.


véronique 05/08/2010 09:07



Un peu de retard dans mes réponses... moi je ne connais pas l'autre alors... mais rien que pour la couleur de sa peau cela vaut la peine, on l'admire et ensuite on l'engloutit.



Valentine :0056: 28/01/2010 15:20


Ce sont tes aquarelles ? Magnifique !


véronique 29/01/2010 07:53


Oui absolument ce sont mes aquarelles qui illustrent mes articles, bonne journée


dominique gioan 24/01/2010 22:43


J'ai passé un merveilleux moment ,merci pour votre sensibilité


véronique 25/01/2010 08:09


Venant de vous cela me touche, car j'admire votre travail. Je vous retourne le compliment. A très bientôt j'espère pour une publication 100% Aquarelle. Bonne journée


soliane 15/01/2010 19:34


J'ai aussi parlé de façon plus sommaire de ce fruit dans un article il y a quelques jours...


véronique 17/01/2010 08:35


Tout à fait je suis allée voir et ton documentaire est très intéressant. La couleur du pitaya sur ta photo montre bien que je n'ai pas exagéré le rose du mien.


Domi 15/01/2010 17:44


Je te souhaite la bienvenue dans mon antre de sorcière et je suis ravie de savoir que mon blog te plait, merci de me permettre de découvrir le tiens qui est très intéressant, repasse quand tu veux
bon week-end


J F F GrandsLieux 13/01/2010 21:24


Couleur étonnante ! mis à par la betterave, et encore, elle tire sur le marron, je ne connais pas de fruits d'un tel violacé...
Bonne soirée !


véronique 14/01/2010 18:31


Tout à fait et je me suis fait très plaisir, car c'est une de mes couleurs préférées, ce sont la des godets qui ne servent pas souvent, je dirai que c'est rose, vieux rose, bref un sacré rose !
Bonne soirée


elodie 13/01/2010 08:57


J'ai vu ce fruit il n'y a pas longtemps et je me suis demandé ce que c'était, merci pour les explications.
Cette aquarelle est très belle, les couleurs sont chouettes.
Votre blog est superbe, il est très constructif et enrichissant avec toutes ces explications. Et mettre le détail des couleurs utilisées pour la couleur est très simpa et constructif.
Bonne journée à vous.
elodie


ff 12/01/2010 11:56


j'en ai goûté pour la première fois lors de mon séjour au Vietnam en 2008, ça rappelle le litchi un peu. je l'ai reconnu tout de suite bravo véro!


celine 12/01/2010 08:15


merci pour toutes ces infos, superbe aquarelle, j'adore ces teintes là. bonne journé€. celine