Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Publié par véronique

« Le parfum reste la forme la plus tenace du souvenir »
Marcel Proust


Dans le plus grand mystère, les parfumeurs composent avec les essences de plantes. Ils obtiennent ainsi des fragrances riches et complexes. Certaines fleurs possèdent, elles aussi, le talent d’évoquer à la fois l’amande, le jasmin, la pêche... C’est alors que le bonheur entre dans la maison.


Mais au fait, pourquoi les plantes sont-elles odorantes ?

Zygopetalum-1-V-MORET.jpg

Zygopetalum - Aquarelle




Ô belle indolente!
en entr'ouvrant tes lèvres-
mes sens enivrés
Claudie


On a longtemps cru que les fleurs se paraient de robes délicates et brillantes pour le seul plaisir de nos yeux. Les effluves enivrants qu’elles nous offrent au jardin ou à la maison confortaient cette idée poétique. La réalité est beaucoup plus prosaïque, comme l’a découvert Linné, célèbre savant à l’origine de la botanique moderne au XVIIe siècle, en provoquant un scandale retentissant : la reproduction, donc la sexualité, se trouvèrent ainsi au cœur du débat !


Sans pollinisation des pistils (organes femelles) par le pollen des étamines (organes mâles), il n’y aurait pas de cerises sur les cerisiers, pas de pommes sur les pommiers... Or, ce sont les abeilles qui se chargent du travail. Les fleurs des arbres fruitiers dégagent une légère odeur miellée qui les attire. Pour butiner le nectar, ces insectes chargent leurs pattes de pollen avant de se poser sur une autre fleur. La nature a tout prévu : guidée par les effluves sucrés du tournesol, l’abeille se pose sur les pétales glissants et incurvés qui forment un toboggan... pour l’amener directement sur le cœur de la fleur, là où se trouvent les parties fertiles. La reproduction de l’espèce est alors assurée. D’autres plantes comme les arums sont pollinisés  par les mouches. Le mystère des fleurs odorantes n’est pas pour autant élucidé... Chaque plante adapte son fonctionnement à “son” insecte pollinisateur.

Zygopetalum-detail-V-MORET.JPGZygopetalum - Détail de la fleur

Parler parfum demeure un  art compliqué. Plus les fragrances sont complexes, plus il est paradoxalement facile de les décrire : certaines roses émettent une odeur de foin coupé, de poire, de cannelle ; le gardénia rappelle à la fois la fleur d’oranger, l’amande...

Comme un peintre, un compositeur de musique ou encore un cuisinier, le parfumeur crée des associations uniques, agréables à l’odorat : la vanille adoucit et accentue le parfum de la lavande, les épices soutiennent et renforcent le jasmin.

Par contre, certaines notes se “tuent“ entre elles. Lis et gardénia, tous deux riches et capiteux, très utilisés en parfumerie, ne doivent pas être associés au risque de se faire lourds et entêtants. Les  “nez “, comme on a coutume de les appeler, ont donc convenu d’un vocabulaire propre à rendre les subtilités des odeurs et des parfums ; ces derniers étant des mélanges d’odeurs. On parle ainsi de notes poivrées, fleuries,  hespéridées (odeurs d’agrumes)... Avec un peu d’exercice on peut distinguer par exemple, les notes boisées de l’exacum. Conjuguez-le à la fraîcheur discrète du cyclamen et à la douceur capiteuse du zygopétalum et vous aurez peut-être inventé une harmonie digne des plus célèbres parfums !

Commenter cet article

pascale pierre 15/04/2013 09:06


ce ne sont que des fleurs, et au fur et à mesure que je découvre tes dessins, je m'ennivre de leurs parfums doux et sucrés, j'aime cette plénitude !!

poulbot.66 02/04/2013 21:38


Toutes ces précisions sont très intéressantes. Les fleurs sont loin de nous avoir donné tous leurs secrets... Et c'est tant mieux ! Le mystère est si beau. Amitiés..lulu66

véronique 04/04/2013 16:45



Oui comme tu dis c'est tant mieux ! amicalement, véronique



Charles Rosmann 30/03/2013 22:04


Très belle planche botanique, tu as tout réussi ! (le travail sur les feuilles est remarquable)

véronique 01/04/2013 10:05



Merci Charles, passe un bon week end Pascal.



Catherine D 30/03/2013 20:12


Elle n'est aps brevetée ! vas-y...
Bonne Pâques

véronique 01/04/2013 10:04



Ok, je m'en reservirai.. Bon lundi de Pâques



Claudie Caratini 30/03/2013 11:23


Bonjour, Véronique

Ton billet m'a appris bien des choses sur les orchidées et le parfum des fleurs! Ton aquarelle est remarquable par sa finesse et le dégradé de ses verts..

Bonnes fêtes de Pâques! Bises

Claudie

Ô belle indolente!
en entr'ouvrant tes lèvres-
mes sens enivrés

véronique 01/04/2013 10:04



Claudie, bon week end Pascal et un chaleureux merci pour tes lignes. belle journée, véronique



patriarch 28/03/2013 10:12


belle aquarelle et merci pour le "CV" de cette fleur... Bises et belle journée.

véronique 30/03/2013 09:38



Bon week end Pascal, bises, véronique



Catherine D 27/03/2013 20:21


Elle sent bon en effet celle-ci, et elle est pinceaugénique !
J'en ai acheté une qui était presque incommodante....
bonne soirée , bises

véronique 30/03/2013 09:38



Je trouve ton expression fort jolie et si tu veux bien je l'emploierai à l'occasion. Bon week end Pascal. bises, véronique



yvon 27/03/2013 20:02


c'est magnifique

véronique 30/03/2013 09:36



Merci et Joyeuses Pâques



flipperine 27/03/2013 18:38


et que de parfums il y a certains on les aime et d'autres on ne peut les supporter et pourtant toutes les fleurs sont belles quelque soit leur parfum

véronique 30/03/2013 09:37



Tout à fait d'accord avec toi. bon week end de Pâques.



michele p 27/03/2013 11:37


superbe et si bien rendue!merci pour ces informations .


bonees fêtes de pâques


michele

véronique 30/03/2013 09:36



Merci Michèle, à toi aussi un bon week end Pascal.